Disponibile in:

07 – L’Aura – Ce que c’est l’Aura (partie 1)

Page 1 sur 4

Connaître l’Aura est fondamental pour pouvoir s’évoluer et apprendre des techniques psychiques, parce qu’elle fait partie de notre énergie et de notre conscience, beaucoup plus de combien ce pourrait paraître. Avant même de comprendre comment elle est faite, si elle a une couleur ou à quoi elle sert, prenons conscience de ce qu’elle est, et de pourquoi tout le monde la possède. L’aura est un champ énergétique que tout le monde possède, car elle est notre énergie personnelle. On peut la comparer à un vêtement qu’on porte ; bien qu’on ne puisse pas enlever ou changer son propre aura d’un jour à l’autre, on peut la modeler et modifier avec le temps. Sur la majorité des gens elle reste toujours la même, au contraire d’autres, qui sont conscients de la posséder et de pouvoir la changer en utilisant des précises techniques, la façonnent afin qu’elle puisse apparaître comme ils décident que les autres doivent la voir. Pensons à quelqu’un qui porte des vêtements élégants, par exemple un démarcheur à domicile, dans son costume et avec sa cravate, qui se présente chez toi. L’homme en question pourrait être une bonne personne qui fait un travail honnête, ou bien il pourrait être un escroc avide et égoïste qui pense seulement à soi et arnaque les autres ; cependant, avec son beau costume et son langage étudié spécialement pour résulter intéressant et attractif, il pourrait réussir à tromper les malheureux qui se sont laissés convaincre par son bel aspect. Cet homme pourrait être la pire personne du monde, mais avec son costume élégant, sa langue bien pendue, il pourrait faire croire à plein de gens qu’il est une très belle personne, érudite et juste, aux bons principes et excellents valeurs. Eh bien, le beau costume et la présentation pourraient tromper plein de malheureux qui se baseront seulement sur l’apparence. L’aura est un peu comme le vêtement que tu portes tous les jours, bien qu’ils soit énergétique et on ne le puisse pas enlever le jour suivant.

Plein de gens sont trompés par l’habit qu’on porte, parce qu’ils sont habitués à s’arrêter à la première couche qu’ils voient d’une personne. Même si tu es une bonne personne, il te suffirait de t’habiller de façon négligée, ou avec de vêtements sales après le travail, ou bien abîmés à cause de nombreux lavages effectués dans la machine à laver, pour qu’on te juge d’une façon très différente par rapport à comment on te remarquerait ou traiterait si tu portait des vêtements élégants et soignés, bien que la personne sous les vêtements, ce soit toujours toi.  Cela arrive aussi à ceux qui te jugent selon l’apparence de ton aura, soit qu’elle est salée par des crimes que tu as commis, soit qu’elle est ruinée par les injustices des autres que tu as dû subir et qui l’ont endommagée. Mais, en réalité, toi aussi tu fais partie de ce genre de personnes. En effet, quand tu regardes quelqu’un, tu ne regardes pas vraiment ses cheveux, son sourire, la forme de son corps, comme tu crois, mais tu regardes, ou mieux perçoives, son aura et rien d’autre que ses vêtements énergétiques qu’il ne peut pas enlever, mais qu’il peut modeler, s’il est conscient de les avoir. Tout comme la majorité du monde, tu ne te rends pas compte de ce que tu es en train de regarder, et pourtant, ton jugement se fonde sur l’apparence, et non pas sur la profondeur de la personne. Avant même de voir son vêtement, la première chose que tu apercevras, quoique inconsciemment, sera son aura, donc le champ énergétique qui lui appartient bien qu’il ne le sache pas. L’aura est très importante parce qu’il s’agit de sa présentation dans un contexte. Selon son énergie, tu pourrais voir quelqu’un qui, quoi qu’il soit très beau au niveau esthétique, soigné et habillé de façon élégante, possède une aura qui émane méfiance, escroquerie, quelque chose dont il faut prendre garde ; cette personne ne te plaira point. Tu connais l’expression « il a l’air d’être un escroc » ou bien « ça sent le piège » ? Eh bien, ces expressions se basent sur cette sensation qui est là mais qu’on ne voit pas, et pourtant tu la ressens si bien que tu sais qu’elle est là, même sans la voir pas avec les yeux. Cela est dû à son aura.

On peut modifier l’aspect de l’aura, tout comme une belle robe ou un beau costume pourrait cacher une personne très méchante ; les vêtements élégants et soignés pourraient faire croire qu’il s’agit d’une belle personne, mais nos sensations pourraient nous dire le contraire. Pour cette raison, il faut aller bien plus loin de la couche qui se présente, exactement comme il ne faut juger personne par ses vêtements.

Page 2 sur 4

Comme on dit, l’habit ne fait pas le moine, donc il ne suffirait pas de porter une belle robe ou un beau costume pour devenir une personne généreuse et sincère ; de la même manière il faut dépasser la première sensation qui nous offre son aura, parce qu’elle aussi pourrait nous tromper. Certaines personnes très empathiques pourraient sentir soudain si la personne devant eux est sincère et bonne, ou fausse et négative, même sans la regarder dans les yeux ; et pourtant il y a des personnes qui savent de posséder une aura et savent comment l’utiliser, donc ils pourraient la modeler pour tromper aussi ceux qui généralement ne se trompent jamais.

L’Aura est une masse d’énergie qui t’appartient et te représente depuis toujours, c’est comme ton corps physique qui a un aspect esthétique, mais il est aussi un ensemble d’éléments internes comme les organes, les os, les muscles etc. L’aura en fait n’est pas seulement une enveloppe subtile et vide, mais c’est un champ énergétique plein et consistant, la seule différence est qu’il est encore invisible pour nous. L’air aussi est invisible, et chaque jour nous oublions son existence, mais elle est toujours là et nous continuons à la respirer, exactement comme nous continuons à utiliser inconsciemment notre aura et nous sommes influencées par celles des autres.
Ceux qui se rendent compte de posséder une aura, de pouvoir la modifier et utiliser, peuvent améliorer leur vie de façon remarquable, à différence de la majorité des inconscients qui continuent à subir les erreurs de sa propre aura et de celles des autres. On peut observer que souvent l’aura est représentée, dans les dessins sur le web, comme une couche d’énergie éloignée du corps physique, comme si elle l’entourait mais ne le touchait pas, presque comme si elle ne nous appartenait pas. En réalité l’aura est beaucoup plus profonde de ce qu’on croit, car elle est une partie de notre Âme. En effet, l’aura est l’ensemble de notre énergie, de nos souvenirs, de nos souffrances, de nos problèmes, c’est la représentation de ce que nous sommes, ce qu’on nous a fait devenir ou que nous voulons apparaitre aux yeux des autres. L’aura pourtant possède plusieurs couches, parmi lesquelles certaines intérieures et certaines plus extérieures. Quand on regarde une personne, on est influencés par les couches plus extérieures de son aura, c’est-à-dire ceux plus proches de nous et plus loin de nous. Quand au contraire on décide d’aller outre les apparences et on s’y met pour dépasser ces barrières qui protègent les couches les plus internes, on peut connaitre les vraies intentions et la vraie personne qui se cachait derrière ces couches, parfois pour se protéger du mal, d’autres fois pour tromper les autres.

Comme on ne devrait pas juger quelqu’un par ses vêtements, de la même façon on ne devrait juger personne par la couleur de son aura. Eh bien, plein de monde croit qu’on puisse reconnaitre quelqu’un selon sa couleur, mais c’est très loin de la vérité ! En effet, l’aura n’est pas seulement une couleur, mais c’est un ensemble infini de facteurs qui constituent notre aire d’énergie et qui la rendent unique, indépendamment de la couleur qui pourrait être similaire à celle de quelqu’un d’autre complètement différent de nous, en tous les sens. L’aura en effet n’est pas seulement le périmètre qui nous entoure, mais c’est toute l’aire intérieure qui est pleine d’énergie. Puisque la quantité des couleurs dans cette dimension est limitée, on pourrait croire qu’il existe seulement des auras de couleur vert, azur, orange ou jaune, puisque ce sont les couleurs les plus typiques à voir, et avec cela on structurerait la personnalité des personnes, pouvant la diviser en un nombre de groups très limité. Chacun est très différent des autres, parce qu’on a vécu des expériences différentes, a réagi d’une façon différente, a vécu ses problèmes et ses moments heureux d’une manière contraire par rapport à beaucoup d’autres. Bien qu’on pourrait voir l’aura rouge à deux personnes ou plus, ils pourraient avoir un caractère très différent, une vie, une santé pas du tout pareilles. Connaître l’aura et la voir sont deux capacités bien différentes, exactement comme la capacité de voir un sandwich et celle de le manger. Pouvoir voir l’aura est une expérience merveilleuse, parce qu’elle te permet de connaître un niveau de la réalité dont avant tu ne pouvais pas croire même pas à son existence. Regarder les auras te permet de voir avec tes propres yeux des autres dimensions et réaliser qu’il existe d’autres principes de vie, te permettant d’en cueillir des signes ; il n’empêche que seulement en la regardant tu ne pourras pas comprendre son fonctionnement et sa signification, parce que tu pourrais te limiter simplement à l’aspect.

Page 3 sur 4

La grande partie des personnes spirituelles s’arrêtent à la première couche : beaucoup d’entre eux regardent l’aura et la jugent par sa couleur, comme si cela suffisant pour connaître à la perfection la personne devant eux, bien qu’il pourrait s’agir d’un parfait inconnu qu’on a à peine rencontré. Les apparences sont souvent trompeuses !

L’Aura est une énergie très intense qu’on peu regarder à l’œil nu, décidant de s’appliquer quotidiennement avec des exercices pour la voir. Voir l’aura est très important parce que cela t’étonne et t’ouvre les yeux, dans tous les sens, sur d’autres parties de Vérité qu’avant tu ignorais. Notre vue tend à cacher ce que nous décidons d’ignorer, exactement comme notre ouïe cache ce que nous ne voulons pas entendre. Quand par exemple nous nous concentrons sur quelque chose que nous aimons beaucoup ou bien qui obtient complètement notre attention, nous perdons la capacité de voir et entendre tout le reste, parce que nous sommes concentrés au point de perdre conscience du reste de ce qui nous entoure. Si maintenant tu fermais les yeux, tu ne pourrais pas décrire ta chambre avec les plus petits détails, bien que tu l’aies vue de milliers de fois. Cela se passe parce que tu n’étais pas concentré et, bien qu’avec les yeux tu pourrais voir la plus grande partie de ta chambre même en tenant les yeux dans une seule direction grâce à la vision périphérique, tu l’as ignorée jusqu’aujourd’hui et tu continueras à faire comme ça par simple habitude. Pour la même raison, tu continues à ignorer plein de choses qui se passent, plein de changements qui se passent autour de toi, mais que tu continues à ne pas voir par ton choix ; par conséquent, tu pourrais ne plus t’apercevoir de leur présence et avec le temps oublier leur existence. En ce moment tu pourrais ne pas te souvenir de la forme ou de la couleur de l’horloge de la cuisine ou d’un autre objet qui pour toi est peu important, parce que après des années que tu l’ignores, aujourd’hui tu ne le voies même plus. Pourtant aussitôt que tu décides de redonner de l’importance à ce que tu regardes et de prêter plus d’attention aux détails, à ce moment tous les objets qui avaient disparu de ta vue réapparaissent et te rappellent de leur présence. De la même façon pour l’aura.

Quand tu décides de la regarder, tu es en train de donner la permission à ta vue de voir le champ énergétique des autres personnes, des animaux et aussi des objets, parce que tout est énergie et tout possède une aura. Clairement l’aura d’un objet est plus subtile et légère, car il est inanimé, tandis que l’aura d’une personne est beaucoup plus ample, parce que outre la simple énergie, elle contient aussi les expériences, les souvenirs, la pure vie qu’un objet pour des raisons évidentes ne possède pas. Voir les auras est très utile et important afin d’ouvrir notre esprit et de nous rendre compte de ne pas savoir, d’avoir ignoré pendant toute notre vie une autre partie du monde qui dont nous étions en train d’oublier l’existence. Quand tu décides de voir quelque chose, cela devient plus claire et visible, parce qu’elle a toujours été là, tu devais seulement lui prêter de l’attention. En effet, tu te rendras compte que quand tu décides de voir les auras, voilà que cette fois elles commenceront à se faire voir, montrant la première couche transparente et ensuite s’élargissant de plus en plus ; quand ensuite tu les ignoreras et les oublieras, elles disparaîtrons et tu ne les verras plus. Ce phénomène a lieu chaque jour, pour toute petite chose : en effet, si maintenant je te demandais de lister tous les signes particuliers sur le visage de ta mère, tu pourrais ne pas t’en souvenir et, certainement, tu ne saurais pas décrire tous ses grains de beauté ou les autres caractéristiques de son visage en disant le nombre et la position correcte, bien que tu connais le visage de ta mère depuis ta naissance, et tu l’aies vu de milliers de fois. Voir les auras n’est pas une habileté pour un petit groupe de personnes, mais c’est un exercice que tout le monde peut décider de faire. La vraie habileté est de décider de voir la vie et la réalité telle qu’elle est, au lieu de l’ignorer et de passer sa propre vie en dormant. Il faut reconnaître que voir les auras fait sentir un peu spécial, parce qu’on s’ouvre à de nouvelles découvertes que plein d’autres personnes ignoreront pendant toutes leurs vies, et c’est bien de se sentir meilleurs qu’avant en reconnaissant d’avoir fait quelque chose que plein d’autres ne savent pas faire.

Page 4 sur 4

Il est important d’exploiter l’enthousiasme des premières expériences pour continuer et surmonter ses propres barrières, en se rendant compte qu’après la première couche il y en a une deuxième, après la deuxième il existe la troisième, et après la troisième il existe d’innombrables autres connaissances qui n’attendent que d’être découvertes. L’erreur de la majorité des personnes spirituelles est de s’arrêter à la première couche et de se sentir satisfaits comme s’ils avaient terminé leur recherche seulement après avoir vu une miette d’aura. C’est vraiment loin de la compréhension, parce qu’ils décident de s’endormir en un point différent de celui où se sont endormis tous les autres ; en tout cas, on est toujours en train de dormir.

Je soutiens qu’il est important d’aller au-delà de l’apparence du couleur, parce que j’ai pu constater d’innombrables fois que la signification qu’on associe à une couleur d’aura n’est presque jamais cohérente avec la vraie personnalité de cette personne. La couleur de l’aura peut avoir des significations très importantes, par exemple la couleur noire présage sûrement de l’obscurité et c’est très rare de le voir, mais on ne peut pas dire le même de l’aura blanche, parce que la première couche de l’aura de toutes les personnes, les animaux et les objets, apparaît de couleur blanc transparent/gris. Donc, comme nous ne sommes pas tous bons et illuminés, il y a quelque chose de plus profond à considérer, en dépassant la barrière du « se contenter ». En conséquence c’est clair qu’on ne peut pas fonder sa propre sûreté seulement sur la couleur de l’énergie autrui quand au contraire on devrait se focaliser plus sur le désir de connaître encore plus, plutôt que sur la conviction de savoir déjà tout. Le choix de voir l’aura, celui de comprendre comment ça marche et celui d’essayer de l’influencer et modeler à sa guise, ce sont des techniques et donc des actions très différentes l’une de l’autre, et en les dévidant, nous ne faisons que briser en mille pièces une chose qu’on ne pourra plus réunir et comprendre. En bref, on se pose toujours une seule question entre les plusieurs questions possibles, pour connaître une seule réponse qui continue à ne pas satisfaire notre demande, parce que afin de connaître la réponse vraie et complète il faut les unir toutes et en déduis la totalité. Pour connaître vraiment une personne il faudrait des années, mais si tu apprends à connaître son aura, à la percevoir et voir sur tous ses niveaux, alors ta capacité de l’étudier et de la reconnaître surprendra toi et les autres, qui se sentiront plus appréciés par tes attentions.

En décidant d’exclure une capacité en se convaincant que les autres sont plus importantes, on décide encore une fois de fermer son propre esprit et boucher sa propre vision, en nous empêchant de voir toute la vérité, se contentant d’une seule petite partie qui souvent pourrait même être mal interprétée. Pour cela je conseille d’apprendre à percevoir les auras, mais au même temps de choisir de les voir, afin d’avoir l’aperçu complet de la vraie signification et utilité de notre énergie la plus intime et privée.
Indépendamment de tout, regarder l’aura reste une technique très amusante, parce qu’elle t’offre dès le début les preuves qu’elle est vraie, car n’importe qui pourrait la voir sans efforts excessifs. Quand nous débutons un parcours spirituel, nous devons comprendre qu’one ne peut pas avoir tout et soudain, croyant pouvoir obtenir toutes les réponses le jour d’après qu’on a commencé à se poser les questions, mais regarder l’aura offre la possibilité d’avoir de bons résultats depuis les toutes premières fois qu’on pratique la vision, pouvant voir au moins le premier halo transparent depuis la première session. Je te conseille de commencer à instaurer un bon rapport avec ta propre aura, au moins en la regardant, afin de comprendre qu’elle existe, qu’elle est vraie, qu’elle n’est pas une illusion ou un bizarre ouï-dire. Le fait de la voir te permettra de comprendre qu’elle est réelle et de croire en lui, ce qui malheureusement te serait difficile si tu ne pouvais n la percevoir ni la voir. La technique de percevoir son aura est plus complexe et avancée, donc commence par les bases et offre-toi la démonstration de son existence. Regarde-toi dans le miroir et concentre-toi. Dans l’article suivant on t’expliquera comment la voir, en utilisant les bons passages pour réussir sans effort. Ensuite tu pourras continuer à suivre ce parcours et apprendre comment améliorer ta propre aura, comment comprendre celle des autres, comment reconnaître les personnes qui cherchent de t’arnaquer en te montrant une couche illusoire de leur aura qui tend à te les faire juger de façon erronée et beaucoup plus. Ce sera un parcours amusant parce que tu pourras jouer avec ta propre aura et avec celle des autres, mais surtout te permettra d’atteindre des capacités pratiques qui, sans l’utiliser, tu pourrais ne jamais comprendre.

Fin de page 4 sur 4. Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée.

 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/19841 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

 

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

Vuoi aggiungere il tuo banner personalizzato? Scrivici a [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *