Disponibile in:

16 – Méditation – Apprends à te détendre (partie 7)

Page 1 sur 8

Dans la leçon d’aujourd’hui je veux te conduire dans une méditation relaxante et calme. Se détendre n’est pas toujours facile, parce que nos habitudes frénétiques nous poussent à croire que même la méditation, bien qu’elle aille le but de nous calmer, doive être faite vite et suivant des schémas mentaux programmés et anxieux. En réalité la méditation doit être un moment de vraie paix, si profonde que, à la fin de la séance, les problèmes ne doivent plus te faire ressentir aucune anxiété ni peur, au contraire tu dois obtenir la conscience que tout se peut résoudre, sachant parfaitement que l’énergie travaillera pour le faire. La peur la plus commune qui afflige plein de gens qui voudraient commencer à méditer est de ne pas y arriver, la peur de ne pas arriver à se détendre et de ne pas pouvoir apprendre l’absence de pensées ; tout cela parce qu’on veut s’obstiner à coir qu’on doive avoir tout et soudain, comme si on pouvait apprendre la relaxation dans un seul jour et on pouvait l’obtenir en décidant de se stresser. La vie quotidienne nous pousse à oublier littéralement la signification même théorique de la détente, sans parler de la signification de ne pas remettre à plus tard. Actuellement la relaxation est presque un secret, qu’il faut révéler étape par étape, découvrant qu’elle est beaucoup plus important de ce qu’n croyait au début. Pour apprendre une bonne méditation, il faut partir de la relaxation. La hâte et l’anxiété d’arriver à une conclusion – par exemple le réveil, qui parfois rassemble à l’arrivée, et non plus au parcours – ne nous porteront aucun succès, parce que pour y arriver, il faut suivre correctement les étapes initiales.

Dans ce document je t’expliquerai comment effectuer un certain genre de relaxation, utile à te préparer au mieux pour la méditation. Lis le tranquillement, et au même temps mets-le en pratique. De cette façon tu comprendras comment te détendre pendant la méditation. La préparation est fondamentale pour une bonne pratique : au début tu ne pourras pas prétendre de méditer parfaitement, et c’est normal, parce que tu ne l’as jamais fait ! C’est la première fois que tu médites, donc ne crains pas de te tromper ou d’être inférieur aux autres. Tout le monde est passé à travers le moment « je n’y arrive pas », donc insistes et tu y arriveras.

Pour chaque phrase que tu trouveras dans cette préparation, concentre-toi au moins une minute avant de passer à la suivante, et n’aye pas hâte de terminer, sinon la qualité de la technique baissera.

 

Maintenant, commence à te détendre en faisant des respirations profondes, mais non pas forcées.

 

Respire… et sens l’énergie pranique qui s’approche de toi.

 

Autour de toi, tout est entouré de prana, énergie, lumière pure et pleine de paix.

 

 

Au-delà des murs de ta maison, il y a du prana.

Au-delà de la ville, il y a du prana.

Au-delà de cette planète, il y a du prana.

 

Sens l’énergie autour de toi qui entre à travers ta respiration.

 

Visualise le prana qui, du ciel et de l’air, se rapproche de toi.

 

Le prana pur de l’univers, qui se rapproche pour entrer en toi.

 

Ressens l’énergie de l’Univers entier qui se sent appelée, attirée par toi ; ressens qu’elle s’approche.

 

Tu es en train de devenir lumineux et, pour cette raison, encore davantage de prana est attiré par toi.

 

Respire profondément…

 

et permets-lui d’entrer à travers une profonde respiration.

 

Détends ton esprit…

 

fais une respiration profonde en ressentant que le prana monte jusqu’à ta tête et se répand…

 

la lumière se répand dans ta tête… et tu en es heureux…

 

laisse que tes pensées s’affaiblissent, qu’ils s’en aillent…

 

concentre-toi seulement sur ce moment.

 

Pour un instant, regarde tes mains : ferme-les et ouvre-les lentement, regarde, leur mouvement est mécanique. Prends conscience de ton corps.

 

Tu n’es pas ton corps… tes mains font partie de ton corps, qui contient l’Âme, ce que tu es vraiment.

 

Tu n’es pas ton corps : tu es ce qu’il y a dedans.

 

Regarde tes mains… ressens-les…

 

ressens-les, elles ne sont pas toi…

 

ouvre-les et regarde leurs mouvements…

 

bouge tes mains sans penser devoir les bouger, fais-le sans y penser, parce que c’est une pensée vite.

 

Tu apprendras à penser “sans pensées”, utilisant seulement l’intention, et tout sera plus vite, sera mieux… tu obtiendras ce que tu désires avant même de le dire.

 

Maintenant ressens ta poitrine…

 

ressens ta poitrine physique.

 

Concentre-toi simplement pour ressentir comment il se compose.

 

Sans attentes sur ce que maintenant je te pourrais demander de faire, tout simplement fais ce que je dis maintenant, sans penser à ce qui viendra après.

Vis ce moment.

 

Concentre-toi sur ta poitrine…

ressens comment elle est faite.

 

Ressens les os…

la peau…

 

la chair…

 

Ressens-la vraiment, et non pas seulement pour un instant.

 

Concentre toi pour ressentir…

 

ressens ta poitrine.

 

Maintenant ressens à l’intérieur de ta poitrine.

 

Ressens le cœur et les organes à l’intérieur.

 

Ressens vraiment… profondément…

 

Continue en allant encore plus profond et ressens qu’il y a toi, l’Âme à l’intérieur du corps.

 

Respire du prana et concentre-toi pour le faire entrer en toi, jusqu’à remplir ton âme.

 

Maintenant tu peux te concentrer sur tes chakras, commence par le Chi.

 

 

La préparation de relaxation est fondamentale, donc ne la laisse pas de côté trop souvent. Maintenant que tu es plus calme et détendu, concentre-toi pour ressentir ton chakra Chi et reste concentré sur lui pour les 7 minutes suivantes. Je te laisserai le silence dont tu as besoin pour maintenir la calme mentale, fais juste attention à ne pas te perdre dans tes pensées. Pour les prochaines 7 minutes, concentre-toi pour respirer du prana, tout en restant concentré sur ton Chi.

 

 

Maintenant déplace ton attention au chakra du Plexus, en te concentrant sur lui pour les prochains 3 minutes.

 

Concentre-toi sur ton chakra sans te perdre dans d’autres pensées. Souviens-toi que tu es en train de méditer.

 

 

 

Ressens maintenant ton chakra du Cœur; dédie ton attention à percevoir chaque battement de ton cœur, en le faisant ralentir.

 

Pendant quelques minutes concentre-toi à relaxer les battements de ton cœur, ensuite concentre-toi seulement sur ton chakra du Cœur, y méditant en total pour 7 minutes.

 

 

 

Relaxe ton visage, en prêtant attention à ne pas cligner des yeux et contraire ton front.

 

De cette façon tu peux méditer sur le chakra du Front, te relaxant et en calmant ta pensée jusqu’à le rendre silencieux.

 

Respire du prana en toi, te concentrant sur le chakra du Front pour les prochains 7 minutes, maintenant le juste silence mental.

 

 

Détends-toi et profite bien de la méditation sans perdre la stabilité mentale et l’absence de pensées, parce que maintenant tu peux te déplacer sur le chakra de la Couronne et absorber du prana à travers lui.

Pour les prochains 3 minutes reste relaxé et calme, en te concentrant sur la Couronne.

 

 

Bien que la séance de méditation est terminée, n’interrompt pas ton état mental : reste calme et relaxé pendant tout le temps que tu désires, même en dehors de la technique. Tu t’apercevras de combien cela améliorera tes journées.

 

Au fil du temps tu amélioreras de plus en plus ta capacité de te détendre: n’aye pas hâte parce que ce n’as pas autant facile que l’on croie, autrement tout le monde y arriverait. La relaxation est naturelle, et pourtant on est tellement pris par la frénésie de tous les jours qu’on oublie comment on y arrive, jusqu’à le retenir une perte de temps. Pourtant, chaque fois que tu médites tu te rends compte de comme ça a été bien, de te détendre. Chaque fois que tu ne médites pas, tu en oublies la beauté et ti préfères penser que la relaxation soit seulement une perte de temps, et que tu peux t’en passer. Reconnais cet étrange mécanisme pour lequel quand tu médites, tu ne voudrais plus arrêter, tandis que, quand tu ne le fais pas, tu n’as même pas envie d’essayer. Sois conscient qu’en ces moments-là ce n’est pas toi, mais il y a quelque chose cachée qui essaye de te tenir loin de la méditation, ou pire, loin de la vraie relaxation. Si le fait de dédier du temps chaque jour à la méditation et à la relaxation de son propre esprit est tellement important à faire démarrer certains mécanismes anti-pratique, reconnais combien c’est important de la pratiquer chaque jour ; il y a une bonne raison. Dès aujourd’hui engage-toi à méditer deux fois par jour, tous les jours, prenant ainsi l’habitude d’absorber plus d’énergie et rester conscient pour plus de temps que possible. Tu peux choisir les horaires et tu ne dois pas respecter les mêmes tous les jours : l’important est d’arriver à méditer deux fois par jour, pour presque une demie hure à chaque séance, non pas moins. Souviens-toi que chaque fois que tu sautes une méditation, tu fais un pas en arrière dans ton évolution, mais chaque fois que tu choisis de méditer, contre ta paresse et tes pensées apathiques, tu feras deux pas en avant vers les capacités psychiques qui changeront ta vie. Bonne méditation !

 

Fin de page 8 sur 8. Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée.

 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/19837 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

 

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

 

Vuoi aggiungere il tuo banner personalizzato? Scrivici a [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *