Disponibile in:

12 – Les Chakras – Ce que sont les Chakras (partie 1)

Page 1 sur 9

Aujourd’hui nous nous occuperons de comprendre ce que sont les Chakras.

Les chakras sont des points de rencontre des nerfs, qui rendent une certaine zone de notre corps physique plus sensible aux énergies. Il s’agit de points du corps particulièrement capables de retenir de l’énergie pour ensuite l’exploiter pour ses propres besoins. Nous avons d’innombrables chakras partout dans le corps, mais les plus importants sont 8. À travers la pratique de la méditation on peut remplir ses chakras d’énergie qui vient de l’extérieur, exactement comme notre corps qui se nourrit d’éléments extérieurs. Notre organisme n’est pas capable de créer tout seul toutes les substances dont il a besoin, pour cela nous devons les introduire en mangeant, donc en nous nourrissant chaque jour d’aliments provenant de l’extérieur qui nous permettent de nourrir notre intérieur. Nos chakras aussi ne peuvent pas créer leur nourriture tous seuls, en effet ils ont besoin d’assimiler de l’énergie extérieure pour pouvoir se développer, à travers la méditation. Les chakras, étant des conteneurs énergétiques, ils s’élargissent et se développent quand il y a de l’énergie, mais ils rétrécissent et s’atrophient quand elle est absente. Les chakras ne peuvent pas disparaître, tout comme un corps physique sous-alimenté ne disparaît pas ; nos chakras sont donc secs, trop maigres, parce qu’ils se nourrissent avec peu d’énergie, c’est-à-dire seulement cette petite quantité qu’ils peuvent prendre de nos respirations inconscientes ; cependant ils restent là, ils ne disparaissent pas. Du moment où on commence à méditer, les chakras commencent à se nourrir de la substance dont ils ont besoin, qui est l’énergie pranique, et cela leur permet de s’activer. Ce n’est pas une comparaison futile, celle des chakras avec nos parties du corps qui, si nous ne les utilisons pas pendant longtemps, s’atrophient, mais si elles sont entraînées comme tout le reste du corps, elles recommencent à bouger sans aucun problème ; certes, au moins qu’ils ne soient pas cassées, mais les chakras ne se cassent pas, ils sont faits d’énergie et on peut les activer, ou mieux reconstituer à tout moment.

Les chakras peuvent être exploités comme de conteneurs d’énergie, où on déposera l’énergie jusqu’au moment où on voudra l’utiliser pour quelque chose qui nous intéresse. Le corps et l’âme prendront une partie de cette énergie et l’utiliseront afin d’être mieux, pour se défendre et pour augmenter leur santé. Si les chakras étaient vides cela ne serait pas possible, et donc dans le moment du besoin le corps tomberait malade et l’âme s’affaiblirait drastiquement.

Si au contraire les chakras sont constamment pleins, le corps et l’âme pourront se nourrir d’énergie et, dans le moment du besoin, ce ne sera tout à fait pas un problème, et tu ne subiras aucun endommagement. Les chakras donc ont la fonction de contenir l’énergie, mais aussi de l’utiliser d’une certaine façon afin que toute notre vie en bénéficie. Bien que maintenant tu es aux débuts, et tu pourrais ne pas comprendre tout cela, tu te rendras compte, avec l’expérience, que chaque chakra est plus adapte pour une certaine action et donc pour un certain évènement dans ta vie. Ta vie quotidienne, en effet, n’est pas faite que d’actions qui peuvent se résumer comme travail et maison, mais il y a un ensemble de sensations physiques et émotives qui composent ta journée. En effet, pendant la journée tu éprouves des sentiments, tu penses aux problèmes et à leur possible résolution, tu te sens fatigué et tu aurais besoin de plus d’énergie. Seulement pour accomplir ces 3 actions tu utilises 3 différents chakras, c’est-à-dire le Cœur, le Front et le Chi. Bien que tu ne t’en rendes pas compte, tes chakras influencent beaucoup ta vie, ils ne le font pas par leur propre choix, mais ils marchent exactement comme chaque organe et muscle de ton corps : si tes bras sont forts, ils influencent ta vie parce que tu peux faire des actions que plein d’autres personnes ne peuvent pas faire seuls parce qu’ils ont besoin d’aide, par exemple en demandant de l’aide à un collègue, voisin, ami ; si tes bras sont très faibles, par exemple les bras d’un vieil homme, cela influence beaucoup ta vie parce que tu dois continument dépendre de l’aide des autres pour faire n’importe quoi. Si tu n’avais même pas la capacité de les bouger, ce serait encore plus difficile de vivre ta vie sereinement. Le fait est que quand il s’agit de sentiments, de pensées et d’énergie physique, les autres peuvent t’aider très peu. Comme tu es habitué à vivre ayant tes chakras vides, il est normal que tu ne comprends pas immédiatement la signification du changement qui se passerait dans ta vie si tu les remplissais et surtout les utilisais. Les chakras sont des conteneurs, cela signifie qu’ils contiennent l’énergie et elle y reste, prête à utiliser.

Page 2 sur 9

Tu es conscient que chaque organe du corps humain marche pour une certaine raison. Tu sais qu’il y a des organes qui servent à la respiration, d’autres à digérer la nourriture que tu as mangé, pour la transformer en de substances dont tu as besoin, il existe même d’organes pour se reproduire ; les chakras sont exactement la même chose, parce qu’il existe ceux pour la santé du corps, ceux pour aider la digestion et le nettoyage du corps, même ceux sexuels. Chaque chakra, exactement comme les organes, a une certaine fonction, bien que en tout cas, tous les chakras, exactement comme les organes, travaillent tous ensemble pour garantir la santé complète du corps humain. Alors, s’il existe des organes pour certaines fonctions, il ne faut pas s’étonner de découvrir que les chakras aussi font certaines actions ; ce sont comme des organes énergétiques, et s’ils marchent mal, tout le corps énergétique en souffre. Notre corps physique contient vraiment beaucoup de parties, pas seulement des organes, mais aussi des muscles, veines, os et plein d’autres choses. Il contient d’innombrables parties physiques bien distinctes, et notre corps énergétique aussi, et il ne faut pas s’en émerveiller.

Les personnes qui choisissent la méditation, ils ne le font pas parce qu’ils ont du temps à perdre, mais parce qu’ils ressentent du vide en soi, et ils ne savent pas comment le remplir.  Plein de gens savent que quelque chose dans leur vie n’est pas bien, ne marche pas, elles savent d’être seules même en ayant une famille, elles se sentent séparées du monde, elles éprouvent une sensation d’angoisse qu’elles ne peuvent pas suffoquer, parce que chaque nuit elle leur revient dans la tête ; le problème est que ces personnes ne savent pas exactement ce qui ne marche pas dans leur vie, car ils ne savent pas reconnaitre les signes du manque d’énergie. La première raison pour laquelle beaucoup de personnes décident d’essayer la méditation, est pour se sentir combles, et pour le faire elles doivent remplir leur poitrine d’un sentiment qui les fasse sentir au bon endroit, dans le monde, nées au bon moment au bon endroit. En peu de mots elles ont besoin de cette nourriture que pour trop de temps a été absente dans le chakra du Cœur. Méditant dans le chakra du Cœur, on commencera vite à ressentir quelque chose de différent dans sa propre vie : il n’arrivera pas un évènement imprévu et dévastateur, mais il s’agit de ce sentiment étrange qui te fera rendre compte que la vie que tu voyais n’était pas exactement ce qu’elle était réellement, mais tu la regardais d’un regard aveuglé. Avec un sentiment plus positif, grâce à la plénitude qui ira se créer dans ton chakra du Cœur, tu pourras voir ta vie non pas si catastrophique comme elle semblait avant, mais au contraire, résoluble. Peu à peu, tu te rendras compte que ces problèmes n’auraient pas dû te dominer, parce qu’au fond tu commenceras à te sentir comble. Même les problèmes ne te donneront plus cette douleur, ils ne t’influenceront plus comme avant.

Le même arrivera aussi à toi. Grâce à la méditation, tu commenceras à réfléchir sur le fait que les problèmes – qui avant te paraissaient impossibles à résoudre – peut-être il faudrait les considérer avec plus d’optimisme et positivité, parce que tu te sentiras  plus courageux et tu affronteras ta vie avec un état mental fort qui te permettra de surmonter tes obstacles. Avec l’optimisme et la bonne volonté que ton chakra du Cœur commencera à te donner – tout avec plein de motivation – tu sentiras de vouloir affronter les problèmes sans te faire submerger par eux, non plus : et voilà qu’on arrive au chakra du Front.

Page 3 sur 9

En effet, tu peux bien être optimiste, mais tu as besoin que tes problèmes se résolvent vraiment, autrement ta bonne humeur ne durera pas pour toujours. Voilà où agit le chakra du Front. Il permet à ta tête de réfléchir, de s’éloigner davantage de tous ces pensées négatives qui voulaient te faire croire que tu étais submergé des problèmes et qu’il n’y avais pas d’issue : il te fait comprendre qu’il y a toujours une solution. Le chakra du Front – à travers la méditation – se rendra actif pour te faire comprendre comment réfléchir, parce que non pas tout le monde est capable de le faire correctement. On ne peut pas le blâmer. Personne ne nous a jamais appris comment réfléchir, nous réfléchissons de la même manière dont nous voyons que les autres le font, en imitant les personnes autour de nous ; le plus souvent les personnes réfléchissent avec un fond de pessimisme, ainsi nous finissons par les imiter. Parce que chaque problème doit apparaître insolvable, il doit toujours apparaître comme si c’était la fin du monde, il doit nous faire croire que la solution serait le suicide, il nous fera sentir pire de quelqu’un qui a commis n’importe quelle énorme erreur dans sa vie. « Ehy, calme-toi… c’est pas grave », te dira ton chakra du Front. « Il y a une solution… tout se résoudra… donne-moi seulement du temps ». Le chakra du Front servira exactement pour trouver la solution à chacun de tes problèmes, parce que chaque petit évènement a une solution, mais pour pouvoir la trouver, ton chakra du Front aura besoin avant tout du silence, donc il te demandera de ne pas penser, ainsi il pourra trouver la bonne solution pour toi.

C’est comme si tu avais un double esprit : tu es habitué à en avoir un seul, donc à réfléchir tout seul et trouver toi-même les solutions à tes problèmes, dans le chaos ; le chakra du Front est comme un deuxième esprit, plus profond, qui se crée en toi et recherche les solutions exactement quand tu ne te désespères pas, de cette façon quand il les auras trouvées, il le fera surgir dans ton esprit, afin que tu trouves la solution. Ce n’est pas facile à comprendre, comme il s’agit toujours de toi, mais c’est quelque chose que tu n’as jamais, ou presque jamais utilisé avec conscience jusqu’à aujourd’hui. Le chakra du Front est comme une partie plus profonde de ton esprit qui réfléchit sans que tu le puisses entendre, exactement parce qu’elle veut trouver une solution à tes problèmes sans te faire désespérer. Alors il te demande : « Ne penses pas, laisse-moi le temps de comprendre quelle est la solution, je vais m’en occuper ! » et tu ne devras pas penser, parce que en tenant l’Absence de Pensées tu lui permettras de réfléchir dans le silence, trouvant ainsi la solution. Plutôt que de raisonner dans le chaos en lui empêchant de la trouver. Soudain, quand tu t’y attends le moins, voilà que tu diras : « Alors là, mais si je faisais cette chose ? si je me comportais de cette façon ? en effet, ainsi, mon problème se résoudrait ! ». Cela s’est passé grâce à ton chakra du Front. Tout problème est résoluble, si tu permets à toi-même de trouver la solution. En te permettant d’entendre, à la place de penser, tu réussiras à trouver la solution pour les problèmes irrésolubles. Il faut du temps et tu dois le lui donner, tu peux faire confiance dans ton chakra du Front, il ne t’abandonnerait jamais.

Le chakra du Front travaillera donc pour trouver toute solution, mais il a besoin que le chakra du Cœur fasse son travail, c’est-à-dire qu’il ne te décourage pas, mais plutôt qu’il te fasse sentir positif et optimiste, parce que seulement ainsi tu auras confiance dans le chakra du Front ; si tu étais pessimiste, tu n’aurais jamais confiance en lui, et tu croirais que pour trouver une solution tu devrais te creuser la tête, souffrir, pleurer, te faire du mal, comme si cela pourrait changer les choses. Le désir de trouver une solution te fera te ronger ton sang et te presse, mais tu t’es aperçu que à cause de cette hâte, jusqu’à aujourd’hui tu n’a pas encore résolu ces problèmes, donc laisse la possibilité à ton chakra du front de trouver la solution pour toi, surtout pour ces évènements si tristes et déchirants qui ne te laissent pas de repos… Aye confiance en lui. Voilà à quoi sert le chakra du Cœur, à te donner cette confiance aveugle que tu n’aurais jamais compris avant. Il peut y réussir, si tu y médites dessus. Pour faire cela, le chakra du front veut affronter de milliers de données à la vitesse de la lumière pour comprendre quelle est la bonne solution, la plus vite et la plus simple parmi toutes celles qu’il peut trouver, donc il est comme s’il rejetait pour toi les possibilités qui te feraient perdre du temps, celles qui après tout ne te porteraient pas du tout à réaliser ton objectif, et toutes celles qui en peu de mots ne seraient pas le choix le meilleur, pour trouver enfin celle qui est vraiment la meilleure.

Page 4 sur 9

Pourtant le chakra du Front ne peut pas toujours travailler tout seul, voilà pourquoi il a besoin du chakra de la Couronne. Ce chakra est vraiment très important, surtout pour ce genre de problèmes. La Couronne va au-delà des pensées et des solutions qui sont dans ton esprit, il cherche parmi les informations des autres dimensions, directement dans le savoir universel, pour découvrir celle qui pourrait être une bonne solution pour résoudre ton problème ; dans ce cas-là, ta Couronne transforme pour un instant ton chakra du Front dans un traducteur, en l’utilisant pour communiquer directement avec toi. Le chakra de la Couronne, en effet, possède une vibration très élevée, et sans le chakra du Front qui sert de traducteur, il serait très difficile pour toi de comprendre ses plans.

La couronne choisit la bonne solution pour toi avant même que tu la connaisse, ensuite, à travers le chakra du Front, elle te fera trouver une solution au problème. La Couronne est directement connectée aux dimensions les plus élevées, celles que, par des termes anciens, on pourrait définir connexion avec le Divin. Donc, même si elle te fera croire t’avoir révélé la bonne solution, en réalité elle t’aura donné une solution pour que tu agisse d’une certaine façon, afin que tu te trouves dans une certaine situation, qui te fera rencontrer certaines personnes ou évènements, qui te feront trouver la bonne solution à ton problème. Pourtant, si le chakra du Front ne peut pas trouver une solution faisable et réalisable, il demande de l’aide au chakra de la Couronne, qui crée un scénario dans ta vie grâce à l’aide de l’Univers, afin que tu te trouves dans une situation telle à trouver la solution à un moment où tu ne t’y serais jamais attendu. Tout cela pourrait arriver grâce à quelqu’un qui a dit une certaine phrase, ou après avoir observé les actions de quelqu’un d’autre, après avoir connu quelqu’un qui peut t’aider à résoudre ce problème et ainsi de suite. En bref, le Front cherche la solution intérieure, et, s’il ne la trouve pas, il active la Couronne pour créer de solutions autour de toi. Puisque la couronne ne peut pas te dire directement d’aller dans un certain lieu et de faire une certaine action, de plus dans un contexte qui apparemment n’a rien à voir avec ton exigence, pour pouvoir trouver la solution à ton problème elle doit communiquer avec toi à travers le chakra du Front, qui servira de traducteur. Comme l’idée ne provient pas du chakra du front, mais de la Couronne, parfois même pas le chakra du Front comprendra bien la solution. Mais, comme il a confiance dans la Couronne, il coopérera pour te donner une réponse apparente, qui te poussera à accomplir une action qui te fera retrouver dans un contexte où tu arriveras à la solution de ton problème. La Couronne est trop haute, il n’est pas possible de comprendre soudainement ses intentions, il faudra des années pour comprendre ses plains, mais une chose est certaine : le Cœur t’aidera à avoir confiance en elle, si tu le lui permettras en y méditant. Si tu n’as jamais entendu parler des chakras, tout cela pourrait te paraître une nouveauté. Mais pratiquant quotidiennement ta méditation tu connaîtras la vraie valeur de chacun de ces centres de force. Ils seront la clé de ta sérénité.

Voici pourquoi il faut nourrir les chakras : pour qu’ils puissent coopérer au mieux entre eux, pour te garantir d’atteindre les buts auxquels tu désires arriver. Si même un seul de ces chakras que j’ai nommés avait une manque d’énergie parce que tu n’y médites pas assez, c’est évident que la solution au problème tarderait à arriver, en admettant que elle arrivera, tôt ou tard. C’est la raison pour laquelle, jusqu’aujourd’hui, tes chakras n’ont jamais coopéré assez pour te garantir tous les résultats ici décrits, et tu t’es toujours demandé où tu te trompais. Le chakra du Cœur est très important, parce qu’il te donnera la possibilité d’avoir confiance, tandis que, si tu n’as pas confiance dans l’hauteur des chakras hauts, et tu crois devoir tout faire sans leur aide, alors tout le processus faillira et tu te sentiras mal pour cela, comme toujours. Tu sais déjà comment ça marche, donc, pour une fois, fais confiance. Ensuite, fais confiance encore, et encore, jusqu’à ce que tu n’auras appris que tu devras toujours faire confiance à ton Cœur ; si tu médites !

Maintenant, le point que je préfère. Bien que ces trois chakras soient très puissants pour trouver des solutions, en tout cas ce sera toi qui devras les mettre en place. Si tu ne bouges pas pour résoudre tes problèmes, comment peux-tu prétendre que tes centres énergétiques fassent tout cela pour toi ? Tes chakras t’ont donné l’idée, ils t’ont révélé la solution pour sortir de tes ennuis et ils t’ont donné la confiance et la bonne motivation pour le faire. Maintenant c’est à toi de le faire. Souvent, comme ce n’est pas facile de comprendre le chakra Couronne et ses plans universaux, il te paraîtra que la solution soit trop complexe, qu’elle soit presque impossible, et avec cela tu auras peur d’affronter cette épreuve bien que maintenant tu connaisse la bonne solution pour l’affronter. La peur te bloquera. Tu auras de l’anxiété, la crainte que tu ne t’en sortiras pas, et parfois le Cœur ne suffira pas pour calmer ce sentiment d’angoisse qui te serre la poitrine. Voici où travaillera le Plexus Solaire.

Page 5 sur 9

Le chakra du Plexus est profondément lié au Cœur et au Chi, car il se trouve exactement dans la zone de l’estomac. Sa position est incroyablement importante. Si nous voulions définir les chakras hauts comme « des choses hors du monde » et « raison », le Plexus est exactement le juste milieu entre sentiment et physique, entre abstrait et concret. Le chakra de la Couronne et celui du Front, si ils sont déséquilibrés, ils cognent l’un contre l’autre, parce que le premier parle d’évènements incroyables et hors de la raison, pendant que l’autre est raisonnable et attentionné ; tout cela pourrait les faire paraître presque opposés, mais en réalité, grâce à la méditation, ils coopéreront très bien ensemble pour trouver la solution. Le Plexus se trouve entre deux chakras qui sont complètement opposés, qui sont le sentiment et la concrétisation matérielle, c’est-à-dire le Cœur et le Chi. Cependant, quand on les nourrit de prana, les chakras travaillent très bien ensemble. Le sentiment n’est pas raisonnable : le sentiment du Cœur est bien plus similaire au chakra de la Couronne. Le Chi n’est pas abstrait, ce n’est pas de la pensée, ce n’est pas du sentiment ; le Chi est de la matière, du concret. Et pourtant, tous ensemble, ils forment une force incroyable qu’on ne peut pas comprendre seulement avec l’explication théorique.

Le Plexus se trouve au milieu entre émotionnel et physique, un incroyable pont qui te fait éprouver concrètement les émotions. Car si tu croyais que les émotions étaient seulement des sentiments, et donc des facteurs abstraits, le Plexus te permet de sentir physiquement tes émotions, et il le fait, il le fait chaque jour, seulement cela ne se passe pas en conscience, et cela te porte à subir tes sentiments au lieu d’en profiter et les vivre ! Le Plexus Solaire est le juste milieu entre la dimension énergétique et celle physique. Quand nous éprouvons une émotion très forte, celle-ci se répercute sur l’estomac, en nous faisant éprouver une sensation physique. Quand on a une émotion très forte, par exemple parce qu’on se sent amoureux, on perçoit un bloc à l’estomac qu’on aurait juré être vrai, dur et physique, comme si l’estomac avait un mas à son intérieur qui nous empêche de manger ; quand on se sent anxieux, effrayés, énervés ou très tristes, ces émotions peuvent même nous causer des pincements dans l’estomac et de la diarrhée. Comment peut-on toucher ou renifler un sentiment invisible, donc quelque chose qu’on ne peut pas voire ? Comment peut quelque chose que nous croyons n’être pas réelle, parce qu’on ne la respire et on ne la mange pas, provoquer un tel malaise à notre corps physique ? Parce que le sentiment devient concret grâce au chakra Chi ! Le Plexus est au milieu entre le sentiment du Cœur et la concrétisation physique du Chi. Le Plexus est très utile, parce que y méditant et donc le rendant fort, il nous permet d’avoir l’estomac protégé, en tout sens. En effet, les sentiments négatifs retombent sur l’estomac, en nous faisant ressentir de la douleur, mais si nous méditons sur le Plexus, le chakra protège l’estomac. Il empêche aux sentiments négatifs de devenir compacts à l’intérieur de l’organe et de devenir donc physiques à travers la douleur, la nausée et la diarrhée. Le Plexus est le chakra qui ressent les sentiments physiquement. C’est très important de le savoir, parce que à cause d’un Plexus faible, les sentiments des autres peuvent retomber sur notre corps physique. Comme le Plexus tend à accumuler des sentiments surtout négatifs (car ce sont les sentiments que les personnes ressentent le plus, à cause de leur insatisfaction dans la vie, et donc ils envoient principalement ces sentiments aux autres), il transforme les sentiments de rage ou de tristesse, provenant des personnes qui nous pensent, en de sensations physiques qui font des ravages à notre corps physique.

En peu de mots, le mal à l’estomac est un fort signe de la négativité absorbée, soit de l’intérieur si on est des personnes pessimistes, soit de l’extérieur si on est victimes des influences négatives dérivant d’autres personnes ou présences qui nous envoient ces énergies. Méditant avec constance, nous donnons à notre Plexus la force de se protéger, et donc de réagir, en empêchant au sentiment négatif de devenir une maladie physique, indépendamment du fait qu’il provienne de l’intérieur ou bien de l’extérieur. Le Plexus nous donne la possibilité de trouver la force d’affronter toute adversité, sans plus ressentir de sentiments négatifs physiques, comme la peur, le pessimisme, l’anxiété et ainsi de suite. Pour cette raison le Plexus est connecté au concept d’atteindre ses propres buts: si tu as physiquement peur, tu ne peux pas concrétiser tes idées. La peur est un sentiment très compliqué et si, de plus, elle se matérialise physiquement dans ton corps, elle t’empêche de bouger et faire ce qu’il faut pour agir, pour combattre pour ce en quoi tu crois.

Page 6 sur 9

La peur est capable de te causer de grosses douleurs physiques, ainsi que l’anxiété et le pessimisme. En méditant tu rendras ton Plexus plus fort. Ainsi, au lieu d’avoir peur, tu ressentiras cette force physique en toi qui te rendrait capable d’affronter n’importe quel obstacle. Et voilà que les problèmes se résolvent. Ton Cœur aura une grande importance pour créer ce sentiment positif que ensuite le Plexus devra amplifier ; la raison, donc le chakra du Front, devra faire comprendre au Plexus qu’il n’y a aucune raison pour qu’il devrait tellement souffrir physiquement seulement à cause d’un mauvais sentiment. Tous les chakras doivent coopérer entre eux. Voilà pourquoi, même ayant trouvé la solution grâce aux chakras hauts, la motivation grâce au Cœur et la force de combattre en surmontant la peur grâce au Plexus, nous n’avons pas encore tous les moyens pour pouvoir affronter notre problème. Pour cela nous devons agir, mais il nous faut la force physique pour le faire. Voilà où s’inscrit le Chi. Ce chakra peut faire penser à plein de choses, mais la vérité est que, sans le Chi, il est difficile de matérialiser ses propres objectifs. Jusqu’à ce qu’on pense, on ne bouge pas et on continue seulement à penser. Souvent penser et espérer ne suffit pas, et aussi le courage d’affronter les obstacles pourrait ne pas suffire, parce qu’il ne signifie pas que tu es effectivement en train de les affronter. Avoir faim ne signifie pas être en train de manger : même si tu as faim et tu voudrais manger, cela ne signifie pas que tu es en train de le faire, autrement tu n’aurais plus faim. Tu pourrais avoir tout le courage de ce monde, mais jusqu’à ce que tu ne bouges pas pour agir et faire certaines actions, le problème restera, même si dans ton esprit il pourrait être devenu simple à résoudre. Voilà à quoi sert le Chi : il sert à concrétiser nos idées.

Le Chi est le chakra de l’énergie physique, c’est-à-dire celui le plus connecté à ce plan physique par rapport aux autres. En effet, le chakra de la Couronne est beaucoup plus dimensionnel, le Front traduit, le Cœur nous fait ressentir les émotions, mais le Chi est celui qui nous connecte le plus physiquement à cette dimension matérielle. Pour cette raison, pour n’importe quel but que nous voulons atteindre sur le plan physique, il est beaucoup mieux d’avoir un Chi bien solide, plutôt que maigre et sec. En pratique, le Chi est le chakra qui rend les choses réelles dans cette dimension physique. Quand nous visualisons, c’est comme si ce que nous sommes en train de créer existait, mais dans une dimension trop abstraite pour être vue et entendue par tout le monde, et pour cela on croit qu’elle n’est pas réelle ; le Chi permet de rendre réels les évènements que nous désirons. Ce chakra est notre moyen pour concrétiser une de nos idées sur le plan physique. Dans certaines situations, où tu crois ne pas avoir aucune chance, tu crois qu’il n’existe aucune solution à tes problèmes, ou que tu désires quelque chose que tu crois impossible, sache que, grâce à la pratique, tu pourras les concrétiser.

Tous les chakras coopèrent pour te faire atteindre ton but, mais en conclusion, c’est à toi d’agir pour obtenir ce que tu veux. Parce que si tu ne fais rien et ne bouges pas, il est difficile de concrétiser ce que même toi, tu crois impossible. Le Chi tient compte de ta pensée et te permet de la concrétiser plus facilement, sans un excessif effort, avant de ce que tu aurais espéré. Le Chi est la réalité de cette dimension, c’est le chakra qui te fournit les épreuves concrètes que tout est vrai, il est le chakra plus simple à comprendre parce qu’il est direct, il te donne soudain des sensations physiques qui te démontrent que tout est réel. Il te donne la force physique, et, étant très proche du Plexus, il te donne force morale, c’est-à-dire le courage, l’impulsion dont tu auras besoin pour aller de l’avant. Non sans raison, les sportifs qui désirent devenir champions découvrent et décident d’utiliser le Chi pour qu’il puisse leur garantir de la force et agilité extra qui leur permettront de dépasser leurs adversaires. Pratiquement c’est le chakra qui rend effectives et réelles tes techniques, tes décisions, tes idées, il les rend concrètes, matérielles dans cette dimension. C’est un chakra fondamental pour survivre dans la vie sociale sur cette planète, parce qu’il te défend des agressions, te fortifie dans les techniques offensives, te permet de concrétiser ta vie avec des évènements réels, ou définis réels dans ce domaine physique. Au fond, nous savons que tout ce qui nous entoure n’est pas réel, pourtant pour les autres, pour les personnes inconscientes, tout ce qui nous entoure est la seule réalité existante. Donc le Chi est très important parce qu’il nous permet de vivre une vie qui sera considérée réelle par ce Matrix. En pratique sans le Chi, les autres chakra peuvent être même bien puissants, mais tu resterais en tout cas trop « hors du monde », parce que tu ne te concrétiserais pas sur ce plan physique.

Page 7 sur 9

À ce point cette question pourrait arriver spontanément : si le Chi est le chakra le plus important pour cette dimension, pourquoi nous ne méditons pas seulement sur lui ? Pourquoi nous nous concentrons aussi sur les autres chakras ? C’est simple. Parce que le chi rend concrète une idée, une décision que tu as prise grâce aux chakras hauts. Il n’est pas facile de concrétiser quelque chose de positif si tu as seulement de problèmes et de pensées négatives ; il est évident que tu concrétiseras les problèmes et les évènements négatifs, et cela ne doit pas arriver. Voilà pourquoi nous méditons sur tous les 5 chakras au même rythme, et non pas seulement sur le Chi.

Pour la même raison, il serait erroné d’évoluer un seul de ces chakras en négligeant complètement les autres, par exemple le chakra du Cœur, parce qu’on deviendrait trop émotifs et on oublierait complètement la raison. En outre, on ne réussirait jamais à concrétiser quelque chose dans sa propre vie, donc le Cœur seul – bien qu’il soit un chakra très positif – ne suffirait pas pour vivre bien sa propre vie. Si on prenait le chakra du Front pour le seul chakra et on pratiquait seulement sur lui, on finirait par devenir des personnes trop logiques et structurées, obsessives, parce que le chakra du Front, sans la Couronne et tous les autres, ne réussirait pas à t’équilibrer et te rendre une personne complète. Si tu dédiais ton temps exclusivement au chakra du Front et pas du tout aux autres, après quelques années tu ne réaliserais aucun de tes buts, parce que, sans les autres chakras, tu n’aurais pas la force pour les concrétiser. Pour cela tu te convaincrais de connaître toute la vérité, parce que le Front peut t’en donner beaucoup, mais tu continuerais à ne pas avoir aucune épreuve concrète sans le Chi, le Plexus et les autres. Pour évoluer, tu as besoin d’équilibrer et méditer sur tous ces 5 chakras.

Pour faire un exemple de comment marchent les chakras, il faut observer les exemples qu’on voit tous les jours autour de nous : ceux que nous appelons « intellos » sont bien capables de raisonner et ont une bonne mémoire parce que, sans le savoir, ils utilisent beaucoup le chakra du Front. À plus forte raison, des personnes comme des informaticiens, ou mieux encore des mathématiciens, utilisent beaucoup leur chakra du Front de façon inconsciente, et cela leur porte à de très bons résultats de raisonnement, sauf que leur vie est pleine de déséquilibres, parce qu’ils exploitent leur chakra sans pourtant le recharger d’énergie – à travers la méditation – continuant ainsi à lui enlever de l’énergie sans en lui donner de nouveau. En outre, les autres chakras ne sont pas entraînés, et ça peut compromettre l’équilibre de leur vie sociale, sentimentale et la santé. Qu’est-ce qu’il se passerait s’ils méditaient ? Les résultats seraient beaucoup meilleurs. En effet, la plupart du temps, ils commenceront à considérer leur vie comme des numéros et des codes, ils ne verront plus des personnes qui s’aiment ou des enfants qui courent, mais penseront seulement aux chiffres et aux codes à tout moment, c’est obsessif, et leurs relations se baseront sur des pensées infondées que dans la réalité ne marchent pas. Ils déséquilibrent leur vie parce qu’ils ne savent pas qu’ils utilisent trop le chakra du Front sans lui donner la juste nourriture, et encore ils ignorent les autres chakras, en les déséquilibrant davantage. Tout le monde utilise les chakras naturellement, mais pour qu’ils marchent au mieux, ils ont besoin de nourriture, de la juste énergie qui les fasse travailler sans nous donner d’autres pensées. Jusqu’à ce qu’on choisit de ne pas méditer, on accepte à utiliser les chakras de façon inconsciente, et donc de subit le manque d’énergie qui se fera de plus en plus entendre. Les chakras font partie de notre vie, tout comme chacun des autres organes qui composent notre corps. Donc nous ne pouvons pas fuir, mais nous pouvons choisir d’être rusée et exploiter leur pouvoir au mieux.

Quand les chakras sont faibles, notre vie reçoit une décompensation incroyable. Il n’est pas étonnant que les personnes obsédés par le raisonnement, la logique, l’étude, ont aussi une mauvaise vie sociale, sont souvent singles, ne sont pas capables de gérer la vie qui les entoure, et ont tendance à se renfermer dans leur monde de fantaisie dû que, dans la réalité matérielle, ils n’ont rien concrétisé. Sans des chakras forts il est difficile d’être satisfait sous tout aspect dans notre vie, parce qu’il y a toujours quelque chose qui nous manque, étant étroitement lié aux chakras qui résultent faibles. Au contraire, ceux qui ont compris l’importance de l’équilibre des chakras peuvent être logiques, mais au même temps à l’esprit ouvert aux nouvelles découvertes, concrets, sentimentaux. Celle-ci est la perfection, et il n’est pas facile de l’obtenir, très peu de monde comprend combien il est important d’être complet en tout domaine de sa propre vie et non pas seulement sur certains points. Pour cela avoir des chakras équilibrés est essentiel pour y arriver. Si on regarde, par exemple, les personnes spirituelles qui décident volontairement de méditer seulement sur le chakra du Front en excluant tous les autres, ils se retrouvent à vivre une vie incomplète, par exemple en se comportant en medium ; c’est-à-dire qu’ils voient des entités et communiquent avec eux, mais ils ne sont pas capables de rien concrétiser dans leur vie, ils ne sont même pas capables de se protéger des entités qu’ils voient ! Ils sont convaincus d’avoir le pouvoir le plus grand au monde seulement parce qu’ils voient quelques fantôme – et non même pas tous – et ils pensent connaitre les vérités de l’univers, bien qu’ils ne sachent même pas se curer un mal de tête provenant de l’excessive influence externe ! Alors, bien qu’ils obtiennent plus d’expériences paranormales et donc ils aient un esprit plus ouvert qu’un mathématicien ou un informaticien qui vit seulement autour des livres ou d’un ordinateur – qui ne médite pas – en tout cas ils restent limités et déséquilibrés dans leur vie, ne pas ayant une vie sociale ou comble comme tous les autres. Il pourrait paraitre que le fait d’avoir un chakra du Front développé soit une condamne, plus qu’un plaisir.

Page 8 sur 9

Le chakra du Front n’est pas tout, et il porte du déséquilibre si on le considère comme le seul, éliminant de sa vie tous les autres chakras ; en pratique il fait devenir fou. Exactement comme nous pouvons remarquer en plein d’intellectuels, aussi bien qu’en plein de mediums qui exploitent seulement le chakra du Front : des deux les côtés on voit des personnes qui deviennent folles. Il est bien plus rare de voir un pratiquant de Chi devenir fou, bien que ce soit facile de rencontrer plein d’entre ces gens qui ont un égo démesuré. Exactement comme le chakra de la Couronne : il est un chakra très dimensionnel, qui permet aux personnes de connaître quelque chose que la logique ne pourra jamais comprendre, si elle n’est pas bien équilibrée et connectée aux autres chakras, parce que la Couronne fait vivre des expériences hallucinatoires et incroyablement bizarres, parfois folles – bien que très positives – donc des expériences universelles que dans ce Low structuré n’existent pas. Si une personne spirituelle décidait de méditer seulement sur ce chakra, qui est le plus lié à Dieu, pensant faire la bonne chose, en réalité il sera en train de déséquilibrer complètement son corps ; c’est vrai que les dimensions de Dieu seront positives, mais le corps n’est pas prêt pour les connaitre si vite, il a besoin d’une préparation mentale et physique. La pratique excessive sur le chakra couronne (je parle d’années entières seulement sur ce chakra, certainement non pas à quelques minutes) en excluant tous les autres chakras de sa vie, peut porter la personne à perdre la tête parce qu’il ne saura plus reconnaitre la réalité de ce Matrix de ce qu’il voit en soi.

Tout cela arrive tous les jours à chaque personne, seul on ne se rend pas compte du procès parce qu’on n’est pas conscient de ce qui sont les chakras et de comment ils marchent. Par conséquent tout le monde souffre de ces déséquilibres dans de différents points sociaux, de travail ou de santé, parce qu’ils ne savent pas qu’ils pourraient les résoudre, s’ils avaient des chakras plus forts. Les manques dans la vie sociale sont étroitement liés aux manques des chakras, pour cela plus un chakra est faible, plus les problèmes dans ce domaine seront évidents. En tout cas, les chakras sont des parties du corps et, tout comme pour tout autre muscle, on ne peut pas les déséquilibrer à tel point de décider de créer une pathologie grave en soi, au moins qu’on commette certains erreurs qu’on ne devrait jamais faire. Le problème le plus grave nait quand des personnes hâtives, dans l’espoir de pouvoir atteindre des niveaux plus hauts sans passer à travers la pratique – convaincues d’être plus rusées que les autres – commencent à utiliser des drogues, s’imaginant que cela puisse raccourcir les temps du réveil. Eh bien, oui : il y a des gens convaincus que, pour renforcer les chakras et apprendre à les utiliser plus vite, on puisse – pour une étrange raison – exploiter le raccourci des drogues. Bien que cette idée soit ridicule, toujours plus de monde se laisse tromper par cette idiotie, comme si la drogue pouvait vraiment rendre plus rapide l’évolution des chakras. Ce serait comme croire que la drogue puisse substituer les aliments pour nourrir notre corps physique. Eh bien, il y a des gens qui croient que, en prenant des substances hallucinatoires, on puisse remplacer la méditation, donc la nourriture de nos chakras. En d’autres mots, ceux qui veulent évoluer ses propres centres énergétiques mais n’ont pas envie de méditer, se font l’illusion de pouvoir éviter la pratique en commençant à prendre des drogues. Il n’y a d’idées plus stupides que celle-ci, qui non seulement cause de graves endommagements physiques évidents, mais aussi la perte totale de l’évolution spirituelle. La drogue est l’anti-réveil par excellence. Réfléchis bien, avant de tomber dans ces pièges.

Les chakras appartiennent au corps physique depuis notre naissance, et c’est totalement naturel de les utiliser.  Ceux qui ne connaissent pas la valeur des chakras, les utilisent sans savoir ce qu’ils sont en train de faire, et pour cela ils peuvent se déséquilibrer à cause du manque d’énergie. Au contraire, ceux qui décident de méditer sur les 5 chakras, choisissent de réparer au déséquilibre et de prendre position pour améliorer chaque élément qui compose notre vie. Cela est naturel. Tout le contraire arrive quand on commence à prendre des drogues dans l’espoir d’accélérer les temps d’évolution de ses propres chakras, convaincus de pouvoir gagner du temps. On peut observer la même erreur dans le cas des sportifs qui utilisent de drogues pour ne pas ressentir la fatigue et donc paraître plus forts et rapides au moment de la compétition. Ils ne s’aperçoivent pas que leur corps est en train de faire un effort excessif qui leur ferait risquer leur santé et peut-être même la vie, seulement pour arriver au même niveau que les autres. La drogue leur empêche de comprendre quand arrive le moment de s’arrêter, parce qu’elle a brûlé les détecteurs qui leur permettent de reconnaître les signaux envoyés par leur corps. N’importe quel sportif, s’il est en train d’exagérer, ressentira la fatigue ou la douleur que le corps nous envoie pour dire « Arrête ! Ce suffit ! Tu me fais mal, tu exagères ! », mais quand on prend des drogues, on ne ressent pas cette douleur, on n’entend pas ce frein et donc on continue, bien qu’on prenne des risques. Ça marche d’une façon pareille aussi pour ceux qui voudraient évoluer ses propres chakras sans devoir s’entraîner, en espérant ainsi de pouvoir les rendre plus forts directement en utilisant des substances externes. Si c’était vrai, tout ceux qui prennent des drogues seraient déjà tous réveillés, tandis que, au contraire, ils sont tous simplement drogués ! Quand quelqu’un décide de prendre des drogues convaincu de pouvoir activer plus vite ses chakras, par exemple celui de la Couronne, il risque un déséquilibre mental incroyablement dangereux, parce qu’il décide de perdre le contrôle de son esprit et de son corps, et de ne pas percevoir ces freins naturels que le corps utilise pour se protéger des déséquilibres excessifs. En d’autres mots, il décide de subir les conséquences, qui seront toujours pire de ce qu’il s’attendait.

Cela est très grave, parce que tout spirituel, à un certain point, s’aperçoit qu’il y a une limite et « trop c’est trop ! », mais s’il décide de prendre des drogues, son esprit ne peut plus arrêter parce que sa protection interne est cassée et ainsi n’importe quoi peut entrer et sortir, sans le moindre contrôle. Cela portera la personne qui a pris des drogues à ne plus pouvoir se contrôler, et à devenir hors du coup. Pour avoir un exemple visuel, il faudrait penser à l’idée qu’on a des « Hippy peace and love », c’est-à-dire ce genre de personnes qui jacassent, parlent de paix et amour mais sont tellement perdus à cause de la drogue que tu ne les écouterais pas même si tu étais fou. Voilà pourquoi je déconseille rigoureusement d’utiliser des drogues : bien qu’au début ce puisse paraître la voie la plus facile pour avoir des expériences paranormales, en réalité cela se transformera en la voie la plus simple pour se gâcher la tête et devenir incapables de raisonner et se réaliser. On peut atteindre des expériences incroyables et fantastiques avec son propre chakra de la Couronne sans aucun besoin d’utiliser de la drogue, et cela t’assurera que ce seront de belles expériences, réelles et sûres, parce que tu auras les protections mentales bien solides qui empêcheront aux expériences négatives d’arriver. En d’autres mots, tu auras le contrôle absolu que la drogue, au contraire, t’arracherait sans te demander la permission. Les chakras font partie de ton corps et il n’y a rien de négatif en eux, mais si on décide de prendre des drogues, on choisit de perdre le contrôle de toute partie de notre vie. La drogue, l’herbe, l’Ayahuasca, ce sont des voies pour détruire ton esprit : ne crois pas aux drogués qui te disent le contraire. Ils n’ont plus une vie, au contraire, toi, tu l’as ; ne la perds pas seulement pour suivre leur folie. À cause des drogués, y perdent tous les spirituels qui au contraire vivent des expériences réelles et positives, parce qu’on finit par associer les deux mots et oublier l’énorme différence.

Page 9 sur 9

Si tu décides de prendre des drogues, tes protections naturelles se casseront, ton cerveau n’aura plus de protection et les expériences négatives arriveront, d’innombrables. L’équilibre doit arriver en méditant, et non pas en se droguant. Voilà pourquoi ceux qui méditent tiennent le contrôle absolu de leur propre corps et de leur propre esprit, contrairement à ceux qui préfèrent d’autres voies « plus rapides » mais d’une durée très courte, qui les porteront à perdre le contrôle. Voilà pourquoi nous avons besoin que tous nos chakras soient évolués en équilibre, qu’ils soient nourris et non seulement utilisés de façon inconsciente. Méditant sur les chakras, on leur permet d’évoluer et de renforcer leurs habilités, qu’on peut ensuite utiliser pour améliorer tous les côtés de notre vie. En outre, tu as pu comprendre pourquoi nous pratiquons sur plusieurs chakras, aussi opposés l’un à l’autre, par exemple la Couronne (expériences dimensionnelles et extrasensorielles) et le Chi (faits réels et actions concrètes) ; pendant que le chakra Couronne ouvre notre esprit et nous fait découvrir de nouveaux mondes et dimensions, le chakra Chi nous ramène les pieds sur terre et nous fait comprendre qu’il est bien de connaître d’autres dimensions, mais nous ne devons pas nous renfermer en nous vivant avec notre tête dans un monde extérieur. Il est bien que nous vivons dans cette dimension concrète, parce que si nous sommes nés ici, il y a sûrement une bonne raison. Il en est de même pour le chakra du Cœur : si on utilisait seulement celui-ci, on serait toujours dans un monde fantastique la tête dans les nuages, au lieu de vivre notre vie bien attentifs à ce qui se passe autour de nous. Pour être équilibrés, nous ne méditons pas seulement sur le Chi, mais aussi sur les chakras hauts, afin qu’ils nous permettent de comprendre que tout ce que nous voyons et croyons être réel, en réalité pourrait ne pas l’être, parce qu’il existe plein d’autres dimensions où le Matrix que nous connaissons ici n’existe pas. Pour cela ce chakra nous permet de ne nous lier pas trop à cette dimension comme nous aurions fait autrement su nous avions médité seulement sur le Chi (étant le chi un chakra très matériel et donc lié aux masques terrestres !), mais en nous permettant de voir au delà.

Voici la raison pour laquelle j’indique des quantités précises de minutes pour méditer sur chacun des chakras, plutôt que de les traiter tous de la même manière, par exemple méditant 10 minutes sur chacun comme s’ils étaient tous égaux. Chaque chakra est différent, et petit à petit tu apprendras à comprendre leurs particularités. La leçon d’aujourd’hui contient seulement les premières notions concernant le chakras, parce que en réalité ils conservent pour nous plein d’autres informations intéressantes que nous pourrions utiliser pour notre bien-être physique, émotif et mental. Mon conseil est de méditer comme je t’ai appris et de ne pas t’inquiéter, ce ne sera pas quelque minute en plus sur un chakra qui gâchera ton équilibre, mais je te déconseille de suivre ces techniques de « jeûne » dictées par des faux maîtres spirituels, qui invitent à méditer seulement et exclusivement sur un chakra, qui t’empêchent de t’évoluer de façon équilibrée comme tu voudrais. Comme tu as vécu jusque maintenant sans utiliser consciemment les chakras, tu penses que c’est tout normal et qu’on peut vivre bien aussi sans eux, mais si tu décideras de pratiquer sur eux et de les utiliser pour atteindre tes buts, tu te demanderas comment tu pouvais vivre avant sans leur aide. Quand tu commences à utiliser les chakras et améliorer chaque côté de ta vie grâce à la force naturelle qu’ils peuvent t’insuffler, tu te rends compte de ta chance d’avoir découvert leur présence en toi. Ils sont comme des muscles cachés qui n’attendent pas plus que d’être entraînés. C’est à toi de choisir de le faire, tous les jours.

Fin de page 9 sur 9. Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée.

 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/20250  du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

Vuoi aggiungere il tuo banner personalizzato? Scrivici a [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *