Disponibile in:

Tu n’es pas ici par accident

On m’a toujours demandé :

 

« Pourquoi les gens ne comprennent pas que les fantômes existent ? Pourquoi les gens ne croient pas en Dieu ? Pourquoi ils croient que les aliens n’existent pas ? Pourquoi la majorité d’entre eux ne croit pas en ces choses ou ne les comprend pas ? »

 

La réponse pourrait paraître évidente, pourtant non pas tout le monde est pareil.

 

Je ne veux pas cataloguer les personnes en leur donnant des etiquettes, mais je voudrais tout simplement faire comprendre la différence.

 

Certains sont prêts pour comprendre la vérité, certains d’autres, au contraire, non.

 

On peut partager le monde en trois catégories:

 

1 – Ceux qui ne croient pas et qui, en tant que tels, ne veulent pas qu’on croie en tout ce qu’on peut définir «paranormal». Ils sont extrêmement convaincus de leur scepticisme ou de leurs idéaux, tellement à croire posséder la vérité absolue quand ils affirment que rien n’existe, ou au moins que cela existe seulement comme ils le décrivent.

 

2 – Ceux qui ne croient pas, mais qui n’ont aucun intérêt à imposer leur opinion. On pourrait les définir comme des « insouciants anodins ». Dans cette catégorie on peut rajouter aussi ceux qui écoutent l’avis des autres et peut-être croient en quelque chose, mais qui ne sont pas intéressés à approfondir le paranormal à des hauts niveaux.

 

3 – Ceux qui démontrent beaucoup d’intérêt pour plusieurs sujets paranormaux, peut-être non pas pour tous, mais en tout cas ils veulent ouvrir leur esprit à l’écout avant de renier l’existence de n’importe quoi. Souvent ces gens commencent à pratiquer de la méditation etc afin d’évoluer leur conscience.

 

Pour faire simple, je distinguerai ces personnes en spirituels et non spirituels. Je mettrais les deux premières catégories dans le groupe des non spirituels, parce que leur esprit esr enraciné en ce qu’ils voient avec les yeux ; leur perspective, donc, est très réduite.

Je mettrais au contraire la troisième catégorie dans le groupe des spirituels, c’est-à-dire ceux qui ont décidé de suivre son instinct et de vouloir découvrir la vérité. Ils ne naissent pas déjà pratiquants, et, comme tous les autres, ils ne ressentent pas immédiatement le besoin de pratiquer de grandes choses (si non des cas très rares). Malgré la paresse, ils ressentent en eux un grand désir de rechercher quelque chose, ils veulent connaître et savoir toujours de plus en plus, disons qu’ils sont affamés de connaissance. Ils ne se sentent jamais pleins.

Il y a une différence entre spirituel et non spirituel. Ceux que je définirais « spirituels » sont des personnes poussées à vouloir évoluer. En réalité, ils sont déjà plus évolués sous plusieurs aspects même sans le savoir, voilà pourquoi ils sentent de vouloir continuer à découvrir.

Les « non spirituels » ne ressentent pas ce besoin de connaissances. Parfois ils pourraient se montrer curieux pour certaines périodes, mais la découverte n’est pas nécessaire pour eux. La vraie raison de cela est qu’ils ne sont pas encore prêts pour connaître.

Souvent dans la langue commune on confond ces termes. Le fait de n’être pas prêts ne doit pas être justifié par sa propre paresse. Souvent j’entends des personnes dire : « j’ai rêvé d’une fille qui te ressemblait beaucoup, elle m’offrait la connaissance, et moi, je savais que je pouvais avoir confiance, ensuite tu es arrivée, mais je ne me sens pas encore prêt pour commencer. »

 

J’insiste que, si tu m’as trouvée, peu importe ce que tu étais en train de rechercher, parce que tu es prêt. Peu importe si tu m’as rêvée si tu n’as la moindre idée de qui je suis, tu ne cherchais pas moi, mais un moyen pour obtenir ces informations. Je ne suis pas ce que tu étais en train de chercher, mais je serai le moyen à travers lequel tu trouveras ce que tu veux vraiment savoir.

Trop souvent les gens attribuent la peur d’un nouveau début ou la simple paresse avec un « je ne suis pas prêt », renvoyant donc leur réveil avec la typique phrase « quand je serai prêt, je le ferai ». Je me sens désolée quand je rencontre des gens qui ne peuvent pas voir ce que je vois. Le fait de renvoyer (RIMANDARE) est seulement une autre façon de dire: « cela n’arrivera jamais parce que je suis trop paresseux ». 

 

Tu es ici parce que tu es prêt à connaître.

Personne sur ce site ne te jettera pas das une chambre pleine de fantômes, personne sur ce site ne t’obligera pas à faire ce que tu ne veux pas faire, donc arrête de mentir à toi-même.

 

Ce n’est pas par accident, que tu es ici à lire ces mots, tu étais en train de rechercher la vérité.

Dans toi quelque chose hurlait, te poussait à chercher, quelque chose voulait exploder et te dire: « C’est là! C’est là! », mais tu n’étais pas prêt pour l’écouter, tu avais trop de peur. Ensuite, par pur hasard, tu es arrivé ici. Personne ne t’a obligé à lire mes écrits, rien que ton propre instinct. Je pourrais être n’importe qui, mais quelque chose te pousse à lire et à continuer à te nourrir de mes mots, parce que tu sais que ce ne sont pas seulement des mots.

Je n’ai pas assez d’égo pour te dire que je t’offrirai la Vérité Absolue, mais c’est probable que je m’y suis rapprochée beaucoup plus que d’autres personnes. Mets moi à l’épreuve en lisant, expérimentant et lisant ce qui suit. Il y a deux types de personnes dans ce monde : celles qui ne sont pas prêtes, et celles qui obtiendront aujourd’hui le début d’une illumination.

 

Pendant que tu lis ces documents, il pourrait t’arriver de percevoir des frissons positifs traverser ton corps, des frissons qui te feront sentir bien, des frissons qui te rendront ému. Cela arrive à ceux que j’appelle « spirituels ».

 

Tu es prêt, n’aie pas de doutes inutiles.

 

Les non spirituels ne peuvent pas comprendre ce qu’un spirituel arrive à comprendre. Il ne s’agit pas d’intelligence, mais d’évolution. Les spirituels le sont depuis beaucoup de temps, l’étaient avant même de naître. Ils ont une connaissance bien plus ample en eux, ils ne savent pas pourquoi, mais ils savent que tout cela existe. Il y a des spirituels qui connaissent très bien l’existence de tout cela, d’autres au contraire commencent avec la conviction que les fantômes n’existent pas ou bien la conviction d’être les seuls au monde, mais cela n’est pas important : avec le temps et avec l’expérience, ils amélioreront leurs connaissances.

 

Malgré cela, pourtant, quelque chose les pousse à vouloir connaître et savoir de plus en plus.

 

Tu es un être spirituel, un être très puissant qui veut s’éveiller le plus tôt possible.

 

 

Tu es prêt.

 

 

Nourris-toi de prana… tu obtiendras tout ce que tu désires.

 

 

Les non spirituels ne peuvent pas comprendre tout ce que tu voudrais dire, ils ne comprendraient même pas si tu commençais à déplacer des objets avec le pouvoir mental devant leurs yeux ; ils diraient que c’est un tour de magie. Tu pourrais faire brûler quelque chose ou bien changer la météo, faisant commencer à pleuvoir au milieu d’une journée de soleil éclatant, mais ils te répondraient que tu as simplement vu la météo à la télé et que tu savais à quelle heure cela serait arrivé. Tu pourrais trouer une nuage et lui donner la forme que tu préfères, mais ils ne le verraient pas, ils diraient que c’est une illusion optique. Ils n’ont pas la capacité de comprendre ce que tu pourrais faire. Ils ne sont pas prêts, leur cerveau le leur empêche. Les rares personnes « non spirituelles » qui remarqueraient tes capacités, commenceraient à les craindre comme si tu étais une personne obscure et méchante, ou simplement ils oublieraient tout après quelques jours, ne donnant aucune importance à ce qui s’est passé. Ils s’éloigneraient de toi, te considérant « bizarre » et dangereux.

 

Il y a une importance considérable entre « spirituel » et « non spirituel ».

 

 

Tu es un hôte sur cette planète, tu es différent d’eux… tu es de passage.

 

 

Tu as des missions dans cette époque, mais tu continues à le nier.

 

 

Tu ne t’en souviens pas, mais tu es ici pour une raison.

 

 

Tu n’es pas ici par accident.

 

 

 

Si tu as aimé cet article, commente ci-dessous en décrivant tes sensations pendant la lecture ou la pratique de la technique proposée.

 

 

Ce document est la traduction de l’article originel https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/archives/4638 du site Accademia di Coscienza Dimensionale.

 

Ce document est propriété de https://www.accademiadicoscienzadimensionale.com/. Tous droits réservés. Toute utilisation est interdite, en totalité ou en partie, du contenu inclus dans ce site, y compris le stockage, la reproduction, l’édition, la distribution ou la diffusion du contenu par l’intermédiaire d’une plate-forme technologique, le soutien, ou un réseau informatique sans autorisation écrite par l’Académie de la Conscience Dimensionnelle, A.C.D. Toute violation sera poursuivie devant les tribunaux. ©

 

Vuoi aggiungere il tuo banner personalizzato? Scrivici a [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *